En termes d’immobilier, 2019 aura été l’année de tous les records pour le marché parisien : nombre record des transactions, barre des 10 000 €/m² dépassée. Mais en 2020, les prix parisiens franchiront-ils le seuil des 11 000 €/m² ?

Paris : 2019 a été l’année des 10 000 €/m²... 2020, l'année des 11 000 € ?En 2020, acheter à Paris coûtera-t-il plus de 11 000 € du mètre carré ? ©DR

Paris : l’année 2019 encore sous le signe de la hausse

Bon, on ne va pas se mentir le prix immobilier à Paris est désormais tellement élevé que dans la capitale, l’accès à la propriété semble réservé aux CSP + et aux héritiers… Dans l’incapacité d’acheter un logement à Paris, et cela alors même que leurs revenus seraient supérieurs à la moyenne nationale (2 250 € nets/mois, Ndlr), les nouveaux acquéreurs n’ont guère d’autre choix que d’acheter en banlieue. Cet exode périphérique trouve son origine dans la flambée des prix de l’immobilier parisien. Souvenez-vous, après avoir franchi la barre des 10 000 € du m² en janvier dernier, le prix des logements dans la capitale n’a cessé d’augmenter pour culminer aujourd’hui à 10 403 €/m². Selon le baromètre LPI-SeLoger, ce sont donc quelque 5,8 % de hausse annuelle que les tarifs immobiliers accusent dans la Ville Lumière.

Les prix au m² mois par mois en 2019

Mois Prix au m²
Décembre 2019 10 403 €
Novembre 2019 10 883 €
Octobre 2019 10 887 €
Septembre 2019 10 430 €
Août 2019 10 451 €
Juillet 2019 10 450 €
Juin 2019 10 288 €
Mai 2019 10 281 €
Avril 2019 10 196 €
Mars 2019 10 027 €
Février 2019 10 034 €
Janvier 2019 10 009 €

Chassez le naturel, il revient au galop… Le léger recul que l’on peut observer sur les prix du mois de décembre trouve son origine dans la saisonnalité du marché immobilier. En effet, on recense traditionnellement moins de transactions au cours du 4e trimestre que durant le reste de l’année. Et le marché tend alors à marquer le pas. Quant aux pics des mois d’octobre et de novembre, ils semblent résulter du « téléscopage » de transactions immobilières qui, à défaut d’être nombreuses, présentaient des montants élevés. Bref, après s’être artificiellement emballés et effectué une embardée que l’on pourrait qualifier d’extra-ordinaire, les prix parisiens ont finalement été rattrapés par l’habituelle inertie qui caractérise la saison immobilière hivernale…

Depuis 2014, le prix immobilier à Paris a augmenté de 27 %

Séquence flashback ! Nous allons maintenant vous parler d’un temps, pas si éloigné que cela, mais dont bon nombre d’acquéreurs découragés par les prix parisiens ne se souviennent probablement pas car il fut un temps où devenir propriétaire dans la capitale coûtait aux alentours de 8 000 € du m². En effet, les archives du baromètre LPI-SeLoger nous apprennent qu’en décembre 2014, le prix de l’immobilier à Paris se limitait à 8 148 € du m², ce qui, à l’époque, paraissait déjà très élevé aux candidats à l’acquisition d’un bien immobilier dans la capitale. En l’espace de 5 ans, passant de 8 148 € du m² à 10 403 € du m², les tarifs de l’immobilier à Paris ont donc enregistré une hausse de 27 %.

Comments are closed.